Mon parcours

 

Linda GourjadeRester fidèle à nos valeurs républicaines

Liberté, Egalité, Fraternité : ces valeurs fondent notre République. Elles sont aujourd’hui plus que jamais d’actualité. Prenons garde à les conserver.

Les défendre est un combat permanent où la nécessaire animation du débat démocratique doit s’imposer face au repli sur soi ou au tout sécuritaire.

Attentats, état d’urgence déclaré, lois renforçant la surveillance et le contrôle de nos concitoyens forment autant d’espaces où se restreint notre liberté.

Comment vivre dans une société où l’accès au travail des jeunes n’est pas assuré, quand le chômage plonge progressivement des centaines de milliers de familles dans la précarité alors que dans le même temps l’Etat, au travers du « Pacte de responsabilité et de solidarité » distribue, sans effet, des milliards d’euros aux entreprises creusant davantage les inégalités.

La fraternité, c’est consacrer et non pas contester des droits économiques et sociaux à nos concitoyens les plus fragiles comme le droit du travail. C’est aussi apporter à ceux-ci une vraie solidarité nationale pour vivre décemment. L’individualisme, le chacun pour soi mettent à mal notre cohésion sociale sans laquelle il ne peut y avoir ni progrès ni mieux vivre ensemble.

Il y a quatre ans vous m’avez accordé votre confiance pour défendre ces valeurs ancrées dans notre République française.

Fidèle à mes convictions et à mes engagements pris avec chacun d’entre vous, j’ai assumé en conscience à l’Assemblée nationale mes votes mais aussi mes désaccords à chaque fois que ces valeurs me semblaient mises en cause.

Dans mes nombreuses rencontres et discussions avec vous dans le Tarn, vous m’avez conforté en ce sens. Je vous en remercie.

Toujours rassembler, sans cesse discuter, écouter, porter votre parole à l’Assemblée nationale, la défendre, c’est le travail auquel je m’astreins et ambitionne de poursuivre avec vous.

Linda GOURJADE, Députée du Tarn

Membre de la Commission des Affaires étrangères
Cadre Supérieur de Santé
Née en 1962
Domiciliée à Castres dans le quartier de l’Albinque.