Macron va baisser le pouvoir d’achat des retraités

Mardi 30 mai 2017,

Pour compenser la baisse de 20 milliards d’euros sur les cotisations salariales (chômage et maladie), le Président Macron s’apprête à augmenter de 1,7% la CSG qui concerne tous les revenus y compris ceux des retraités.

Pour les retraités qui subiront de plein fouet cette nouvelle charge imposée sans compensation, Emmanuel Macron annonce sans vergogne qu’il demandera « Aux plus aisés des retraités… cet effort pour avoir un système plus intelligent pour leurs enfants et leurs petits-enfants ».

Pour lui, les revenus mensuels des plus aisés des retraités commencent à 1000€ par mois. Monsieur Macron a t’il conscience de ce que veut dire vivre dignement aujourd’hui avec 1000€ par mois pour considérer ces retraités comme des gens aisés ?!

Cette augmentation de la CSG va pénaliser plus de 60% des retraités (soit plus de 9 millions de personnes). Le taux plein de 6,6% auquel ils sont actuellement soumis passera à 8,3% si le projet est adopté en l’état.

L’absence de progressivité du taux de la CSG sur les très hauts revenus et les revenus financiers fait peser davantage la charge sur le dos des retraités et des salariés aux revenus modestes.

Pour ma part je défendrai à l’Assemblée nationale une fiscalité plus juste au service du progrès social, pour ne laisser vivre personne dans l’angoisse de la fin du mois.

Linda GOURJADE
Députée du Tarn

header-1024x488