À la Une !

JE N’AI PAS VOTÉ LA CONFIANCE À MANUEL VALLS

 

Communiqué de presse du lundi 16 septembre 2014


Aujourd’hui, je n’ai pas voté la confiance au Premier Ministre, parce que je ne partage pas les orientations politiques, économiques et sociales énoncées. Elles restent inefficaces et s’éloignent des 60 engagements pris par le Président de la République devant les français, elle divise la gauche. C’est pour cela que j’ai associé mon vote avec les parlementaires du collectif « Vive la Gauche ».

Ce qui est en jeux est d’importance pour l’emploi et les ménages. C’est la relance de la croissance qui est remise en cause et l’accroissement des déficits qui en découlent.

A vouloir persévérer dans une politique de contraction excessive des dépenses publiques, sans affirmer des politiques fortes d’investissement soutenant les initiatives des collectivités territoriales et alimentant les carnets de commande des entreprises,  nous ne pourrons pas lutter efficacement contre le chômage et la diminution du pouvoir d’achat.

« Vive la Gauche » : Déclaration relative au discours de politique générale


Lettre au Bâtonnier : le Tribunal de Grande Instance de Castres ne sera pas supprimé

TGI castres

 

Castres, le 20 août 2014

 

 

 

 

Monsieur le Bâtonnier,

Vous avez attiré mon attention sur les recommandations du rapport « Les juridictions du 21ème siècle » qui a été remis à la Garde des Sceaux par le groupe de travail présidé par Monsieur Didier Marshall le 16 décembre dernier, et ses conséquences éventuelles pour le département du Tarn, notamment quant au sort des Tribunaux de Grande Instance de Castres et Albi.

Je vous ai fait part du courrier que j’ai adressé le 20 avril 2014 à Madame la Garde des Sceaux afin d’appeler son attention à ce sujet.

Dans sa réponse datée du 28 juillet 2014, Madame la Garde des Sceaux a tenu à m’apporter les éléments de nature à rassurer les citoyens et justiciables du Tarn mais aussi les magistrats, fonctionnaires et professionnels du droit au sein des tribunaux de grande instance de Castres et Albi.

Madame la Garde des Sceaux me confirme comme elle l’a indiqué le 23 avril dernier à Monsieur Bollet, président de la conférence des bâtonniers qu’aucun tribunal de grande instance ni aucune cour d’appel ne sera supprimé.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Bâtonnier, l’expression de mes respectueuses salutations.

Linda Gourjade, Députée du Tarn


Lettre aux Maires du Parc Régional du Haut Languedoc

PARC REGIONAL DU HAUT LANGUEDOC CHARTE EOLIENE
Castres, le 3 juillet 2014

Madame, Monsieur,

Le Parc Régional du Haut Languedoc  est un territoire de développement économique et social important pour le Sud du Tarn. Dès mon élection, je me suis attachée à défendre cet outil en intervenant auprès de la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie afin que soit signé, sans attendre, le décret du classement du Parc.

Toutefois, compte tenu de la position de la communauté d’agglomération Castres-Mazamet certaines communes n’ont pu se maintenir malgré leur volonté dans le périmètre du Parc Régional du Haut Languedoc.

C’est pourquoi, je suis à nouveau intervenue auprès de la Ministre pour modifier le cadre législatif et permettre à ces communes de réintégrer le périmètre de Parc.

C’est ainsi que l’article 30 du projet de loi biodiversité, actuellement en débat à l’Assemblée Nationale,  leur en donnera la possibilité : « Une commune qui, ayant approuvé la charte, n’a pas été intégré au Parc Naturel Régional en raison du refus d’approbation de l’établissement public de coopération intercommunal à fiscalité propre dont elle est membre peut demander à l’être auprès du syndicat mixte d’aménagement et de gestion du  Parc. Il est procédé à cette intégration sur proposition du syndicat mixte et de la région par une modification du décret de classement ou de renouvellement de classement, sans qu’il soit besoin de procéder à l’enquête publique ainsi qu’aux consultations préalables prévues à l’occasion du classement initial et de son renouvellement… »

Je tenais à vous en informer personnellement.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Linda Gourjade, Députée du Tarn