À la Une !

Réaction au projet de réorganisation de la Recherche et Développement de la branche Pharmaceutique des Laboratoires Pierre Fabre

 

 

Communiqué de presse du 10 décembre 2014,

« J’observe que le groupe prévoit de préserver les emplois du Tarn par des mesures de reclassement. Je souhaite que le maximum soit fait pour que tous le soient.

Par ailleurs, j’ai quelques inquiétudes sur la nature de la restructuration stratégique du groupe qui conduit à réduire les moyens de la recherche et développement gagent d’avenir pour l’activité pharmacologique. »

Linda GOURJADE
Députée du Tarn

 

La Dépêche du Midi


L’entreprise WEIR ne doit pas fermer

 

Ci-dessous, le courrier que j’ai adressé, à Monsieur le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique :

 Castres, le 14 novembre 2014

Monsieur le Ministre,

J’ai été saisie par les représentants syndicaux de l’entreprise WEIR Minerals sise à Castres, 20 rue de Mélou.

Cette entreprise locale dont l’activité consiste à fabriquer des pompes de haute technologie principalement pour l’industrie minière appartient au groupe WEIR Minerais dont le siège social est situé en Ecosse. Cette multinationale, cotée en bourse, emploie plus de 10 000 personnes dans le monde.

Dans le cadre de la restructuration du groupe, il est envisagé de supprimer le site de Castres. Ce qui aurait pour conséquence d’entrainer la perte de près de 50 emplois. Hors, après avoir entendu les délégués syndicaux, il apparait que l’activité de Castres réaliserait un chiffre d’affaires de 32 millions d’€ avec un bénéfice net pour l’entreprise de 3 millions d’€ en 2013.

Aussi, je souhaiterais pouvoir évoquer avec vous les moyens à mettre en œuvre pour sauver cette entreprise. Je vous demanderais de bien vouloir examiner la situation de celle-ci de manière urgente. Je vous demanderais pour le moins de reconsidérer les aides de l’Etat sachant que cette entreprise supprime des emplois alors qu’elle réalise des bénéfices. Il serait d’autant plus insupportable que cette entreprise bénéficie du CICE.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, à l’expression de ma haute considération.

Linda Gourjade
Députée du Tarn